IMG_2724

Sirop de Romarin

€7.50

Catégorie : . Mot clé : .

Description du Produit

Le romarin fut longtemps utilisé empiriquement en phytothérapie. Le miel de romarin, aussi appelé « Miel de Narbonne » était un des multiples constituants de la thériaque de la pharmacopée maritime occidentale au xviiie siècle 18.

Des études modernes montrent les effets du romarin sur différentes parties de l’organisme :

  • Cholérétique et hépatoprotecteur : Le romarin a longtemps été utilisé empiriquement comme agent hépatoprotecteur et cholérétique. Ces effets ont été montré expérimentalement19. Le romarin permet donc d’activer les fonctions digestives, en particulier le travail de la vésicule biliaire.
  • Antimycosique20,21 et antibactérien15. Les substances du romarin limitent le développement de certains agents pathogènes.
  • Effets sur le système nerveux : L’administration d’huile de romarin, à la fois par inhalation et par voie orale, stimule l’activité du système nerveux central, respiratoire et locomotrice chez la souris22. L’extrait alcoolique de R. officinalis a montré une activité antidépressive sur la nage forcée et les tests d’immobilité de la souris23. Le romarin serait donc recommandé pour traiter les divers cas d’asthénie.
  • Effets sur la circulation sanguine : L’utilisation d’huile de romarin dans un bain stimule la circulation dermique et améliore l’hémodynamique pour les problèmes d’occlusion artérielle24.
  • Effets sur les muscles lisses : L’huile ou l’extrait aqueux de feuilles permettent d’inhiber certaines contractions induites chez les lapins et les cochons d’inde25,26. Le romarin aurait donc des effets antispasmodique.
  • Antitumorigénique et antioxydant : De nombreuses études indiquent que le romarin permettrait de prévenir et de limiter la progression de certains types de cancers27.

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis “Sirop de Romarin”